L'électropuncture

ou électro acupuncture

Historique de l'électropuncture

Introduite dans les années 1820 par un médecin ; le chevalier Jean-Baptiste Sarlandière, l'électro acupuncture consistait tout d'abord à augmenter l'efficacité des aiguilles en y introduisant de l'électricité, augmentant ainsi l'efficacité des traitements notamment pour les rhumatismes, la goutte et les affections nerveuses. Cette technique fut reprise en Chine dans les années 1930.

Puis c'est en Allemagne dans les années 1950 que le docteur Voll et l'ingénieur Fritz Werner conçoivent un appareil permettant les premiers tests et contrôles de l'énergie dans les méridiens d'acupuncture, ainsi que la stimulation des points d'acupuncture par un micro courant de faible intensité et de basse fréquence. Allant plus loin, ils mettent également au point le test des médicaments par système de résonnance.

Enfin, c'est dans les années 1970 que Jacques Staehle introduisit en France et démocratisa l'électropuncture. Il met alors au point les premiers appareils portatifs, sans fil et miniaturisés. L'électrode pour la stimulation et la détection du point est alors solidaire du boitier et l'alimentation de l'appareil se fait par pile. Ce type d'appareil devient accessible au plus grand nombre, car moins cher, plus petit, transportable et facile d'emploi. Il est décliné en version professionnelle et en version grand public, il a pour nom:  le stipuncteur. Puis suivront d'autres modèles : l'électro puncteur et l'actuel puncteur pro.

électropuncture : puncteur pro

Parallèlement Jacques Staehle conceva et commercialisa des appareils pour le bilan énergétique permettant le test des méridiens et des remèdes homéopatiques. Distribués en France, Suisse, Canada et de nombreux pays se succédèrent différents modèles dont : Le Testeur Energétique puis l'Energie III. Ceux-ci n'étant plus fabriqués, nous commercialisons actuellement un modèle allemand : l'Akuport M1+ qui est à la pointe de la technologie et d'une grande qualité de fabrication.

Electropuncture : l'Energie 3Electropuncture : Akuport M1

Principes de l'électropuncture

1- Appareils d'électropuncture pour la détection et la stimulation du point d'acupuncture : le puncteur pro

a) Détection du point d'acupuncture

Au niveau du point d'acupuncture se trouve une concentration d'électrolytes et donc la résistivité de la peau à cet endroit est différente. C'est cette résistivité, cette résistance, qui est mesurée par l'appareil. Une lumière s'éteint et le son se modifie à l'emplacement du point. Cependant, il est nécessaire d'ajuster la sensibilité de détection du point à l'aide du premier potentiomètre en fonction des différents types de peaux : peau sèche, grasse, humide, cela jouant sur la résistivité de la peau.

b) Stimulation des points énergétiques

Les appareils d'électropuncture reproduisent l'action des aiguilles d'acupuncture, de manière efficace et rapide, sans pénétrer la peau et donc sans risque d'infection.

En effet, le fait d'introduire une aiguille métallique dans la peau, crée une circulation d'ions ( micro courant électrique ) du fait de la différence de température de la partie métallique hors de la peau et de celle dans la peau. Pour inverser le sens du courant, l'acupuncteur, chauffe l'aiguille dans ses doigts.

Cette circulation d'ions se propage le long du méridien, permettant la levée des blocages énergétiques et le rééquilibrage énergétique.

De la même manière, la pointe de l'appareil d'électropuncture, est maintenue à l'emplacement du point et un micro courant de faible intensité et de basse fréquence est envoyé dans le méridien en appuyant sur le bouton poussoir rouge (puncteur pro). Nous pouvons tonifier ou disperser l'énergie en fonction de l'alternance du courant choisie. Le traitement est d'une grande efficacité et très rapide. 20 secondes par point suffisent alors qu'une à deux minutes sont nécessaires avec le doigt.

2- Appareils d'électropuncture pour le test énergétique : l'akuport M1+

Basé sur les découvertes du Docteur Voll dans les années 50, ces appareils en mesurant la résistance et la conductibilité électrique de la peau aux niveau des points et notamment des points ting permettent d'établir un bilan énergétique fiable et rapide ainsi que de mesurer par système de résonnance quel remède ( homéopathie, huiles essentielles, aliments,compléments alimentaires etc..) sera le mieux adapté à rétablir l'équilibre énergétique dans le corps. Ces appareils sont munis d'un cadran à led ou à aiguilles et sont gradués de 1 à 100. Le valeur de 50 correspond au bon équilibre énergétique.

Conclusion

Avec d'une part un appareil de test énergétique ( Akuport M1+) et d'autre part un appareil de traitement ( puncteur pro ) , l'électropuncture fourni une méthode complète et efficace qui remplace avantageusement l'usage des aiguilles et des pouls chinois ( bilan , diagnostique énergétique). A noter qu'avec cette méthode, il n'y a aucune pénétration de la peau, donc pas de risque d'infection.  Sa grande efficacité, sa simplicité d'emploi ainsi que son utilisation rapide en font une méthode incontournable en médecine chinoise. Ses domaines d'utilisation sont vastes : santé, bilan énergétique, prévention en maintenant les bons équilibres énergétiques, soins esthétiques, amincissement, anti tabac, médecine du sport, psychisme, anti-stress etc ..