• mainbanner-1
    Jacques Staehle
    acupuncteur, kinésithérapeute
    conférencier internationnal
    auteur de plus de 30 ouvrages sur la digitopuncture
  • mainbanner-2
    Le best seller
    de Jacques Staehle
    Les bases
    de la digitopuncture
    suivies de nombreuses recettes pratiques
  • mainbanner-3
    Puncteur pro
    Détecte
    et stimule
    les points d'acupuncture

par Jacques Staehle l'auteur de "L'Energie qui guérit"

Digitopuncture : renouer avec le mieux-être par les doigts

Assurer une parfaite canalisation du flux de l’énergie vitale, voilà la fonction essentielle de l’acupuncture. Mais les aiguilles et la douleur qui va avec, cela ne vous excite pas ? Essayez alors la digitopuncture. Est-ce un nouveau médicament ? De grâce, n’allez pas demander ça à la pharmacie. C’est une méthode similaire à l’acupuncture. Seulement, elle procède par une stimulation des points d’énergie par pression des doigts.

Un dérivé thérapeutique de la cosmologie chinoise

À l’instar du feng shui et du shiatsu, la digitopuncture est l’une des applications thérapeutiques de la cosmologie chinoise. Elle se pratique grâce à la pression des doigts sur des points précis du corps. L’objectif ? Remettre en mouvement le flux perturbé de l’énergie vitale que constitue le qi et ainsi soulager certains problèmes liés au bien-être. Tout cela ne vous parle toujours pas ? Voici une explication à partir du principe originel.

La médecine traditionnelle chinoise considère le corps humain comme un moteur mû par des centres d’énergie. Cela génère un flux énergétique qui circule à travers les méridiens. Le bon état de ces canaux assure un mouvement régulier. Vous êtes en bonne santé. Dès qu’une perturbation s’installe, les méridiens tombent en dysfonctionnement, les maladies apparaissent et l’organisme s’en trouve affaibli.

On sollicite alors une thérapie.

La digitopuncture contribue à la restauration du système. Comment s’y prend-elle ? En exerçant une pression des doigts sur certains points disséminés sur le corps. Cette acupression a pour effet de favoriser la circulation énergétique de notre énergie vitale et de la répartir harmonieusement dans le cors à travers les méridiens. Plusieurs séances chez un praticien sont nécessaires pour aboutir à un tel résultat. Mais avant d’aborder ce point, clarifions la distinction entre digitopuncture et shiatsu.

Digitopuncture et shiatsu : deux techniques jumelles ?

L’exercice de pression sur le corps, voilà ce qui fonde la pratique de ces deux disciplines. Le spécialiste du shiatsu aussi bien que le digitopuncteur ont comme principal outil de travail l’ensemble des doigts. Où se trouve la différence qui justifie leur existence ? C’est d’abord la voie empruntée pour le traitement.

En digitopuncture, on cible des points particuliers en fonction du déséquilibre constaté. Quant à l'autre méthode, elle agit sur tout le corps. Première différence. Ensuite, l’opposition sur les techniques. Si pétrir, frapper et masser sont des gestes habituels en shiatsu, ce n’est pas le cas en digitopuncture. Ici, on appuie sur des points bien indiqués pendant une certaine durée pour obtenir les effets attendus.

Voilà ce qui distingue ces deux types d’acupunctures. Voyons alors comment se déroule une séance ?

Une séance de digitopuncture, ça se passe comment ?

Même si le praticien possède des connaissances spéciales, il n'est pas voyant. Il ne peut pas deviner le mal dont vous souffrez. Voilà pourquoi la séance d’acupression commence par un interrogatoire. Vous devez lui répondre en toute confiance. Informez-le des traitements éventuels que vous suivez déjà. Tous ces détails lui permettront d’identifier les points à privilégier.

Un examen du corps suit cet entretien. Le praticien pratique un bilan énergétique grâce à un questionnaire, aux pouls chinois ou avec un appareil de test comme l'akuport M1+.

Les séances ultérieures ouvrent la voie à la pratique à proprement parler. Le patient s’étend sur un futon ou un siège similaire. Le spécialiste exécute des pressions, en général à l’aide des pouces et des doigts, à différents endroits du corps. Beaucoup utilisent également un appareil électronique comme le Puncteur Pro : c'est l'électropuncture.

Vous craignez que cela se transforme en combat ?

Soyez rassuré, la pratique se fonde sur un savoir-faire qui ne laisse aucune place à la douleur. À la fin de la séance, vous pouvez en être certain, vous serez dans un tout autre état. Vous vous sentirez en meilleure forme, au niveau du mental et dans tout votre corps, une sensation de bien-être.

Digitopuncture : véritable thérapie ou simple placebo ?

Cela revient à dire que vous pouvez stopper tous vos traitements et vous en remettre uniquement à la digitopuncture ? La réponse est formelle, et c’est non ! Loin de se constituer en spécialité médicale, la pratique se classe au même rang que les autres thérapies douces. Elle peut venir en appoint à la médecine classique. Une telle façon de présenter la digitopuncture pousse bien des gens à n’y voir qu’un simple stratagème placebo.

Ils ont tort !

Même si ce massage spécial ne représente pas une branche formelle du système officiel de santé, elle ne manque pas d’apporter le soulagement nécessaire aux personnes qui y ont recours. Manque de sommeil, stress, états affectifs perturbants, les dysfonctionnements soignés par la digitopuncture sont légion. Certes, on ne dispose pas d’études scientifiques pour corroborer cette affirmation. Mais le vécu des bénéficiaires de l’acupuncture sans aiguille incite à penser que ses effets n’ont rien d’un placebo, notamment lorsqu'il s'agit de soigner une sinusite.

Rétablir l’équilibre psychique, le point fort de la digitopuncture

Impossible de dresser une nomenclature des perturbations énergétiques traitées. Ce qui est certain, un massage avec les points appropriés peut produire des résultats bénéfiques sur l’ensemble des organes. La méthode contribue au rééquilibrage de l’énergie. L’insomnie, la tristesse sans raison, l’anxiété, les états d’angoisse et le stress forment quelques-unes des raisons qui amènent vers cette acupuncture.

Les perturbations de l’appareil digestif se calment également avec l’acupuncture sans aiguille. Vous manquez d’appétit ? Ou au contraire vous vous confrontez à une boulimie dévastatrice ? En proie aux gaz intestinaux ? La méthode vous permettra de retrouver de saines habitudes alimentaires.

Pour les contre-indications, que retenir ?

Les circonstances qui déconseillent la méthode, on en connaît très peu. Seulement, certaines catégories de personnes doivent recueillir l’avis de leur médecin avant de s’engager sur la voie de cette thérapeutique. C’est le cas notamment des femmes enceintes ou celles qui allaitent. Certains points ne doivent pas être traités pendant la grossesse. Si vous suivez un traitement médical dont les effets vous ont particulièrement épuisé, adoptez la même démarche. En dehors, de ces contextes, la digitopuncture convient à tout le monde.

L’acupuncture à la main demeure en définitive une alternative pour soulager bien des maux. Placebo ou pas, seule votre expérience vous aidera à tirer une conclusion personnelle sur la digitopuncture.

La pratique de cette science ne doit cependant pas être réaliser au hasard. Ainsi, il est important de suivre une formation à la digitopuncture avant de pratiquer sur des patients réels.